• L’entreprise peut souscrire un prêt garanti par l'État auprès de son établissement bancaire habituel jusqu'au 30 juin 2021 (et non plus 31 décembre 2020).
  • L'amortissement du prêt garanti par l’État pourra être étalé entre 1 et 5 années supplémentaires.
  • Les taux négociés pour les PME avec les banques françaises sont compris entre 1 et 2,5 %, garantie de l’État comprise.
  • Toutes les entreprises qui le souhaitent pourront demander un nouveau différé de remboursement d’un an, soit deux années au total de différé. Les demandes de différés supplémentaires ne seront pas considérées par la Banque de France comme un défaut de paiement des entreprises.

L'État pourra accorder des prêts directs si le commerçant ne trouve aucune solution de financement:

  • jusqu'à 10 000 € pour les entreprises de moins de 10 salariés
  • jusqu'à 50 000 € pour les entreprises de 10 à 49 salariés.

Pour les entreprises de plus de 50 salariés, l'État pourra accorder des avances remboursables plafonnées à 3 mois de chiffre d'affaires.

https://www.economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises/pret-garanti-par-letat